M'identifier | Devenir adhérent
Vous n'êtes pas identifié(e).
S'identifier

Les Photos Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Dernières Publications
Les Assises internationales du Journalisme : un nouveau chapitre écrit en capitale MAME. Ces quatre lettres majuscules - et de noblesse - seront bientôt sur toutes les lèvres des journalistes présents du 13 au 15 mars à la 12ème édition des Assises international du journalisme. Prologue.
Une petite musique Édito par Matthieu PAYS
Annuaire des médias, nouveau site du Club : les chantiers sont lancés Ca y est, c’est parti ! En cette rentrée, le Club de la Presse vient de lancer deux chantiers d’envergure qui concernent, l’un comme l’autre, ses publications.
Prix du Livre d'actualité du CPCVL : Caroline Langlade distinguée pour Sortie(s) de secours Pour sa première édition, le Prix du Livre d'actualité du Club de la presse CVDL sera remis le 13 octobre prochain à Caroline Langlade, auteur de Sortie(s) de secours (Ed. Robert Laffont), lors du Salon du Livre de Saint-Doulchard…

Prix du Livre d'actualité du CPCVL : Caroline Langlade distinguée pour Sortie(s) de secours

Publié par Club de la Presse Centre - Val de Loire le 01/10/2018

Pour sa première édition, le Prix du Livre d'actualité du Club de la presse CVDL sera remis le 13 octobre prochain à Caroline Langlade, auteur de Sortie(s) de secours (Ed. Robert Laffont), lors du Salon du Livre de Saint-Doulchard (Cher) organisé par Cultura. Par Denis ROUSSEAU

Le jury du Prix du Livre d'actualité du Club de la presse a salué un "très beau témoignage humain qui touche profondèment" : Rescapée de l'attaque contre le Bataclan, le 13 novembre 2015, Caroline Langlade a lutté pour se reconstruire en fondant l'association "Life for Paris". C'est ce combat individuel et collectif des survivants d'attentats terroristes qu'elle retrace dans Sortie(s) de secours.

Les lecteurs découvrent grâce à Caroline Langlade "l'impossible statut de victime. Celui sans perte de vie ni blessures physiques" (...) "Sortie(s) de secours est un livre bouleversant et salutaire", ont commenté des membres du jury.

"L’état de sidération, à la fois psychologique et physique, peut durer longtemps. Pendant des mois après l’attaque du Bataclan, j’avais un profond vide en moi, derrière la carapace. J’ai l’impression d’avoir, jour après jour, rempli ce vide grâce aux larmes, à la tristesse, mais aussi grâce aux rencontres faites à travers notre association "Life for Paris" regroupant des victimes, grâce aux sourires, aux mariages, aux naissances, aux bouleversements professionnels positifs que nous avons vécu les uns et les autres", a témoigné Caroline Langlade.

Pour l'auteur, il faut "redéfinir le statut de victime en élargissant l’accès aux soins psychiques et physiques à toutes les victimes directes, leurs familles, mais aussi à tous les aidants, personnels médicaux et civils, qui interviennent sur les sites d’attaques terroristes. L’état français doit reconnaître officiellement cette souffrance liée au stress post-traumatique qui doit être pris en charge dans la durée".

 

Deux autres livres, présélectionés par notre partenaire Cultura de Saint-Doulchard, étaient en lice : La guerre des intelligences, d'Alexandre Laurent (JC Lattès), et La politique est un sport de combat, de Gaspard Gantzer (Fayard).



Le jury était composé de onze membres :


Jury "officiel":
- Denis Rousseau (PO/Président en exercice du Club de la presse CVDL)

- Eric Yung (collège auteurs/éditeurs du Club)
- Christian Panvert (collège journalistes du Club)

- Jean-Luc Cotard (collège communicants du Club)

- Sandra de Castro (Cultura Saint-Doulchard - partenaire)


Personnalités qualifiées (cooptées par les membres du jury "officiel") :

- Coline Serreau (actrice, réalisatrice, scénariste, compositrice et chef de chœur) 

- Edouard Brasey (auteur, également délégué du Club de la presse CVDL pour les départements de l'Indre et du Cher)

- Maguelone Hédon (directrice de la communication du Conseil régional Centre-Val de Loire)

- Tina Poulizac (directrice de la communication chez Jeanne & Louis Productions, présidente de Com18)
- Georges Buisson (président de la Maison de la Culture de Bourges)

- Emmanuelle Pavillon (directrice départementale Indre-et-Loire de la Nouvelle République)